Revue Sorgue
 

Sorgue n°5 - Désert

Date de sortie : 2004
Prix : 20 €
ISBN/EAN : 9782909201429

L’expérience du désert en ce qu’elle est dénudation, resserrement sur l’essentiel, exposition à un infini dévorant, est-elle éloignée de celle « […] qui permet de voir là où on ne faisait que regarder, de respirer là où on ne faisait que discourir », c’est-à-dire de la poésie, comme le note Lorand Gaspar ? Afin d’explorer ce rapport privilégié entre expérience de la poésie et expérience du désert, il fut notamment question lors de ces rencontres de poésie de L’Isle-sur-la-Sorgue, en mars 2002, de Giuseppe Ungaretti, poète à partir du désert nous dit Michelle Nota, et d’Edmond Jabès pour qui, nous l’a rappelé Danièle Sabbah, il n’est de voix que dans le désert… Lorand Gaspar, dont Daniel Lançon présenta l’œuvre, lut des textes de Sol absolu et d’Approche du désert vivant, puis se prêta à un entretien avec le public dont nous retrouverons la transcription dans ces pages.
Par-delà les expériences de Joël Vernet et de Joël-Claude Meffre qu’on lira également ici, ces rencontres nous ont conduits jusqu’au désert des hauts plateaux du Tibet, à l’écoute des textes d’André Velter, accompagnés de la musique et des chants de Tenzin Gompö.
Ce numéro se clôt sur huit reproductions d’œuvres du peintre Nicolas Rozier qui tend à dépouiller le regard, tentant d’atteindre « l’imprenable ».